L’Archevêque de Niamey face aux jeunes

Catéchèse Mgr Lompo

« Le mariage chrétien, hier et aujourd’hui. » C’est le thème de la catéchèse, la première, organisée par l’aumônerie sectorielle des jeunes et animée par l’Archevêque de Niamey au profit des jeunes de la ville de Niamey, ce dimanche 18 février 2018.

catéchèse Mgr 0010

Dans une Cathédrale pleine à craquer, Mgr Laurent Lompo a, en trois quarts d’heure, développé le thème en trois points importants : Le mariage comme unité entre un homme et une femme, voulue par Dieu. Les éléments essentiels du mariage, à savoir l’unité et l’indissolubilité.  Les valeurs et les contre-valeurs du mariage. Dans son enseignement, le premier pasteur de l’Archidiocèse de Niamey a exhorté les jeunes à ne pas écouter ceux qui, pour ne pas s’engager dans le mariage, évoquent les cas de couples en difficulté. Il les a plutôt invités « à oser s’engager définitivement dans le mariage, en comptant sur la grâce de l’Esprit Saint qui féconde nos efforts. » Pour lui, un jeune qui déciderait d’accumuler des amis (es) sous prétexte de vouloir « les essayer » afin de choisir le (la) meilleur (e) ne vit pas les valeurs promues et enseignées par la Parole de Dieu et l’Eglise. Pour donc leur permettre de vivre une relation saine, telle que voulue par Dieu, avec la personne aimée et choisie, l’Archevêque leur a prodigué quelques conseils : éviter les mirages et le mensonge, bannir l’orgueil, fermer ses oreilles aux rapportages. Et de poursuivre : « Il faut plutôt prier, cultiver l’humilité dans l’engagement avec l’autre, promouvoir le dialogue et le partage, vivre la réconciliation et la fidélité. »

Après l’enseignement, s’en est suivie une séance de questions-réponses, dans un style de causerie entre père et enfants. Un échange assez enrichissant !

catéchès Mgr 004

Soulignons que cette catéchèse entre dans le cadre de la célébration de l’année pastorale consacrée à la jeunesse à travers le thème : « Jeune chrétien, protagoniste de l’évangélisation, lève-toi et marche ! » Cette catéchèse visait donc, pour Mgr Laurent, à créer un espace d’échanges et de rapprochement (étroit) avec la jeunesse qu’il aime bien et sur qui il compte désormais pour porter l’Evangile jusqu’aux extrémités du diocèse et même du Niger. On se rappelle encore de ces propos qu’il a dits en citant un salésien, dans son mot d’ouverture de l’Assemblée diocésaine d’octobre dernier (2017): « « Les jeunes sont dans l’Eglise ce que l’Alléluia est dans la liturgie ». Autrement dit, ils sont l’annonce d’une bonne nouvelle, la promesse d’un avenir meilleur, l’espoir de toute la Communauté Chrétienne. Pour cela, ils peuvent être protagonistes, et non spectateurs, de l’évangélisation au Niger s’ils bénéficient bien sûr de notre attention et de nos soutiens. »

A la fin de la rencontre, la joie et la satisfaction se lisaient sur tous les visages. Preuve qu’il fallait organiser ce rendez-vous, que beaucoup appellent de leurs vœux à être réitéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *