l’Assemblée Générale des Responsables Nationaux de l’Enseignement Catholique de l’Afrique de l’Ouest

Dir des écoles 009

Les Secrétaires et Directeurs Nationaux, membres de l’Association des Responsable Nationaux de l’Enseignement Catholique de l’Afrique de l’Ouest (ARNECAO), ont tenu leur rencontre annuelle ordinaire qui est également l’Assemblée Générale de leur Association à Niamey .

Dès l’entame de leurs travaux, ils ont accueilli le message de son Excellence Mgr Laurent LOMPO, Archevêque de Niamey. Puis tour à tour, ils ont adopté le procès verbal de leur rencontre de Mbour 2017 au Sénégal, passé en revue la vie de l’Enseignement Catholique de leurs pays respectifs.

IDir des écoles 006

Ils ont procédé à l’élection d’un nouveau bureau de l’ARNECAO que présidera le Révérend Père Epiphane AHOUANSE du Bénin, assisté d’un secrétaire en la personne du Révérend Père Jean Luc N’DREMAN de la Côte-d’Ivoire et du Révérend Père Hubert KIEMDE, du Burkina-Faso, qui assure la trésorerie. Le Révérend Frère Jean Marie Vianney THIOR est nommé par ses pairs chargé de la formation au sein de l’ARNECAO. Ils ont également retenu comme devise de leur organisation: « Eduquer tout l’Homme ». Celle-ci permettra de faire produire un logo qui sera adopté à la prochaine rencontre en 2019.

Dir des écoles 04

Les responsables des différents pays ont constaté l’insuffisance de moyens, surtout pour un meilleur traitement salarial de leur personnel. Ils ont tous déploré que certains membres de leur personnel enseignant ont tendance à ne viser que leur gain personnel. De même, d’autres usent des grèves et/ou des mouvements assimilés à ceux-ci, sans un profond discernement. Malgré le contexte difficile de leur mission et même dangereux, surtout dans certaines zones de la sous région à cause de l’insécurité créée par les djihadistes, les membres de l’ARNECAO ont réaffirmé tous, leur abnégation et leur engagement à poursuivre la mission d’enseignement et d’éducation des enfants et des jeunes, reçue de Jésus Christ leur Seigneur et de l’Église, « Une, Sainte, Catholique et Apostolique ».

Dir des écoles 01   Dir des écoles 02

Ainsi, à l’issue de leur Assemblée Générale de Niamey, ils recommandent :

A l’endroit de la Conférence des Évêques de chaque pays membre, un effort soutenu pour que l’option préférentielle pour les pauvres et l’appel prophétique à rejoindre les périphéries se fassent dans un réalisme autour d’un plan d’action stratégique, en ce qui concerne le maintien, l’extension et la création des écoles et établissements scolaires. Il importe également de prendre progressivement une autonomie financière vis-à-vis des États à l’exemple du Sénégal dont la part de l’Etat représente moins de 10% de du budget de l’Office National de l’Enseignement Catholique du Sénégal (ONECS). Aussi, a-t-il paru très important aux membres que les directions nationales et diocésaines aient une autonomie de gestion financière doublée d’une grande transparence en vue de plus de solidarité et d’efficacité. En attendant, ils souhaitent vivement l’élaboration d’une bonne stratégie d’obtention des subventions de l’État à nos écoles.

A l’endroit de la CERAO-RECOWA : Les membres ont exprimé leur désir de savoir l’existence ou non d’une commission de l’Education Catholique et d’un évêque responsable  au sein de la CERAO-RECOWA.

A l’endroit des Directeurs/Secrétaires Nationaux et Directeurs Diocésains : L’ARNECAO souhaite la poursuite de l’éducation des enfants et des jeunes de nos écoles à une utilisation responsable des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Ils proposent pour chaque pays, l’élaboration des stratégies de protection des enfants rappelant leurs devoirs et leurs droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *