Pèlerinage des jeunes et de la famille

Pele 06

Au-delà de nos espérances ! C’est le moins qu’on puisse dire face à la forte mobilisation des fidèles catholiques de Niamey au premier pèlerinage des jeunes et de la famille jamais organisé au Niger.

Pele 04

L’histoire retiendra en effet qu’Ils étaient plus de 3500 enfants, jeunes et adultes de toutes les paroisses de Niamey, à se rassembler ce dimanche 11 mars 2018 à la Cathédrale pour vivre ensemble une journée de prière et de louange. Cette démarche de foi visait à marquer non seulement le temps de carême, mais aussi, l’année dédiée à la jeunesse dans l’Archidiocèse de Niamey. Pour cela, les jeunes ont massivement participé à l’activité.

_Pele 04

A 7h 30 déjà, les premiers pèlerins commençaient à venir et à prendre place dans la cour de la Cathédrale. A mesure qu’ils arrivaient, ils se saluaient, échangeaient les nouvelles puis, comme par réflexe, se plongeaient dans un silence de recueillement, se rappelant certainement qu’ils étaient là d’abord pour une rencontre avec le Seigneur. Ce silence sera interrompu à 8h 20  lorsque la vaillante chorale de saint Paul (composée essentiellement de  jeunes) entonne le premier chant de louange. L’assemblée répond timidement, mais très vite, elle se laisse emballer par les chants bien exécutés. De loin, on pouvait alors entendre le bruit des acclamations, chants de louange et cris de joie… On se croirait dans une salle de concert gospel. Après la louange s’en est suivie une série d’activités spirituelles : chapelet, adoration individuelle et communautaire, chemin de croix. Par ailleurs, toute la journée, les prêtres étaient disposés à plusieurs endroits de la cour afin de recevoir les pénitents pour la confession. A noter aussi que des catéchèses ont été animées par catégorie de personnes. Les enfants ont échangé avec le père Patrice Bélem sur le thème : « L’amour de la vérité » ; les parents, avec le père Gregory sur le thème : « Confession de foi des parents et éducation chrétienne des enfants » ;  les jeunes, sous forme de panel avec  deux  grands séminaristes et deux jeunes, sur le thème : « Comment vivre sa foi chrétienne dans les réalités nigériennes ? ». De 9h 30 à 11h 30, les intervenants ont tenu en haleine leurs auditoires respectifs, en s’évertuant de leur communiquer l’essentiel de l’enseignement de la Parole de Dieu et de la doctrine sociale de l’Église.

Pélérinage 003

La journée s’est achevée par la messe, célébrée par l’Archevêque de Niamey entouré de plusieurs prêtres venus des paroisses de Niamey, mais aussi d’autres paroisses hors Niamey. Dans son homélie, Mgr Laurent Lompo a d’abord salué l’initiative et l’organisation de « ce pèlerinage qui a mobilisé un nombre impressionnant de fidèles », avant d’exhorter les pèlerins à poursuivre cette démarche de foi par le témoignage de vie dans leurs milieux de vie. Selon lui, si le Christ a accepté de porter sa croix et d’y mourir, c’est par amour pour tous les hommes sans exception. A notre tour, nous devons nous aimer les uns les autres, et aimer aussi toutes les personnes que Dieu met sur nos chemins. « L’amour, a-t-il fait comprendre, peut transformer ceux qui en bénéficient et contribuer à leur faire connaître, aimer et suivre Jésus-Christ ».

Pélérinage 0017

A la fin de la messe, les pèlerins se sont réjouis d’avoir vécu ce premier pèlerinage sectoriel. Et certains d’ajouter : « Que le prochain ne tarde pas, et si possible, qu’il soit diocésain ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *