Nouvelles du Niger de janvier 2013 PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

nouvellesMessage de vœux des évêques du Niger. À l'occasion de la nouvelle année, les évêques du Niger ont adressé un message radio télévisé à toute la population nigérienne. Dans ce message, les Évêques ont partagé un message de paix. « La paix que nous vous souhaitons est à la fois un don de Dieu et une œuvre humaine ». Les Évêques ont aussi partagé l'inquiétude du Pape devant ceux qui défigurent la vraie nature de la religion, mais ils partagent aussi en même temps la conviction que les religions sont des instruments de communion et de réconciliation entre les hommes et les femmes de notre temps. « Que cette nouvelle année nous donne l'occasion de renforcer notre collaboration de toujours, pour que nous soyons, chacun à notre manière, des artisans de paix » ont-ils conclu.

 

Message de vœux du Président de la République. Dans son message, le Chef de l'État a rappelé la situation sécuritaire du pays. « Le gouvernement a décidé de poursuivre, en 2013, ses efforts de renforcement des capacités de nos forces de défense et de sécurité », a dit le Chef de l'État. « 2013 sera l'année de notre révolution verte ». L'État va injecter plus de 1000 milliards, de 2012 à 2015 pour que les Nigériens nourrissent les Nigériens. Le président a terminé son message en souhaitant une bonne année à toutes les composantes du pays.

Réduction des prix des hydrocarbures. Désormais, les consommateurs paieront le litre d'essence à 540 F au lieu de 579 F. Le gasoil passe de 577 F à 538 F. Le pétrole lampant est quant à lui maintenu à 416 F le litre. Cette réduction des prix des hydrocarbures est une décision du gouvernement, suite aux différentes grèves des transporteurs.

Droits humains. Le ministre de la Justice, M. Marou Amadou a visité les locaux de la police judiciaire et ceux du commissariat central de Niamey. À la police judiciaire, le ministre a constaté l'insuffisance des locaux et a fait remarquer qu'ils ne répondent pas aux normes internationalement requises. Au commissariat central, les locaux où sont retenus les prévenus sont exigus et manque d'hygiène. La garde à vue doit se faire de façon humaine à dit le ministre.

Coupe d'Afrique des Nations. Le Chef de l'État a remis au Président de la Fédération Nigérienne de Football, le drapeau national. « C'est avec beaucoup d'espoir que je vous remets le drapeau. N'oubliez pas que derrière vous, il y a tout un peuple qui espère, qui attend des résultats. En vous donnant ce drapeau, je vous demande d'aller le plus loin possible dans la compétition. Je vous demande de la faire flotter le plus haut possible dans les stades Sud-africains » a dit le Chef de l'État.

Un téléthon a été organisé le 3 janvier pour mobiliser des fonds pour le Mena National. L'État du Niger a contribué pour 1 milliard de F et les comités des entreprises pour le soutien au sport ont apporté une aide de 600 millions de F CFA.

Après trois matchs, le Mena a quitté la compétition. le Mena s'est incliné 1 à 0 contre le Mali lors du premier mathc. Lors de la seconde rencontre contre la RDCongo, le score était nul, 0-0. Enfin, le troisième match à opposé le Mena au Ghana. Les Ghanéens l'ont emporté par 3 buts à 0.

Visite officielle du Premier ministre turc au Niger. Le premier ministre turc a séjourné durant 48 heures au Niamey. Durant son séjour dans notre pays, Recep Erdogan a eu plusieurs séances de travail avec le monde politique et économique du pays. Des accords ont été signés entre les deux pays. Un accord sur la sécurité, un accord sur la formation de la police, un accord sur l'eau et un autre sur la foresterie et un sur l'exemption de visa. La république turque va réaliser une route de 450 km dans le Nord du pays.

Cinéma. Le Niger renoue avec la compétition long-métrage au Fespaco. Mon retour au pays. Tel est le titre du film que Moussa Hamadou Djingarey a inscrit en compétition. Ce film relate l'histoire de Habib qui, après avoir terminé ses études en Europe, décide de s'investir au pays. Il sera confronté à des problèmes de jalousie et à une tentative de meurtre. Tournée en 4 mois, la production du film a couté 35 millions de CFA.

Areva. Le groupe nucléaire français s'est engagé à payer 35 millions d'Euros à l'État nigérien à titre de compensation pour l'année de retard dans le chantier de la mine d'uranium géante d'Imouraren. Initialement prévue en 2012, l'exploitation de la mine d'Imouraren a été repoussée à 2015.


Déploiement des Forces Armées Nigériennes au Mali. Le mardi 15 janvier, le conseil des ministres a été informé de la demande d'autorisation d'envoi de troupes à l'étranger. Cet envoi de troupes au Mali s'inscrit dans le cadre de la MISMA, la Mission Internationale de Soutien au Mali, décidée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies dans sa résolution 2085 du 20 décembre 2012.

L'Assemblée Nationale a adopté, le mercredi 16 janvier 2012, par 100 voix pour, 4 voix contre et zéro abstention, la résolution autorisant le Président de la République à envoyer des troupes combattantes au Mali dans le cadre de la MISMA. Le Niger enverra une troupe comprenant 500 hommes. Il faut dire qu'ils sont nombreux les militaires qui sécurisent les frontières nigéro-maliennes, et cela depuis le début de la crise.

Le conseil des ministres du mardi 15 janvier a instruit le ministre des Transports à prendre des dispositions nécessaires à la suspension des activités de la SONEF pour des questions sécuritaires.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno a rendu visite au contingent tchadien en partance pour la Mali. Le contingent tchadien ne débarque pas à Bamako mais à Niamey, puis par la route, entre directement au Mali. 500 km sépare Niamey de la ville de Gao, sous occupation.

Insécurité. Un bus de la compagnie Rimbo venant d'Arlit a été attaqué à 135 km d'Agadez, le lundi 21 janvier. Trois hommes armés, opérants sur une moto ont stoppé le bus et ont fouillé les passagers. Le bilan de cette attaque est 1 perte en vie humaine et 12 blessés parmi les passagers.

L'ambassadeur du Niger à Bruxelles et son épouse ont été retrouvés mort dans leur résidence le 18 janvier. Les premiers résultats de l'enquête penchent pour une intoxication au monoxyde de carbone. Les corps ont été rapatriés et enterrés à Niamey, le 23 janvier.

Mouloud. La communauté musulmane du Niger célébré le 24 janvier, la fête du Mouloud. À cette occasion, les Évêques du Niger, Mgr Michel Cartatéguy et Mgr Ambroise Ouédraogo ont adressé aux musulmans du Niger, une bonne fête à travers un message.

 
RocketTheme Joomla Templates