Archidiocèse de Niamey : Début de l’Assemblée diocésaine annuelle PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

assemblee 14 1 1

Ouverture, ce matin, de l'Assemblée diocésaine annuelle de l'Eglise de Niamey. Pendant trois jours, de nombreux agents pastoraux, venus de toutes les paroisses du diocèse, réfléchiront sur la pastorale des dix années passées et des cinq années à venir.
 

 

C'est parti ! L'Assemblée diocésaine, qui réunit chaque année les agents pastoraux de l'Archidiocèse de Niamey, a débuté ce matin dans la salle diocésaine, sise à la Cathédrale de Niamey. Cette année, ils sont 136 prêtres, religieux, religieuses et laïcs délégués des 20 paroisses de l'Archidiocèse de Niamey à se retrouver autour des deux évêques, pour participer à cette importante rencontre qui se veut un cadre d'échanges et d'orientations concernant la pastorale diocésaine.

 

assemblee 14 2Dans son mot d'ouverture, Monseigneur Michel Cartatéguy, Archevêque de Niamey, a indiqué que « cette nouvelle année pastorale sera une année de transition entre le plan décennal que nous venons de terminer et le nouveau plan quinquennal que nous voulons mettre en place ». Avant d'expliquer qu' « on ne peut pas naviguer à vue ; il nous faut un cap et, étape par étape, nous marchons vers cet horizon ». C'est Dieu qui confie à l'Église la mission d'annoncer la Bonne Nouvelle de salut à tous les hommes. Aussi, toute action qu'elle entreprend doit-elle être en conformité avec la volonté de Dieu et faire grandir la foi des fidèles. C'est pourquoi, l'Archevêque s'est interrogé: « Notre vision passée a-t-elle fait grandir notre Eglise en Sainteté, en amitié avec le Christ ? A-t-elle remplie sa mission d'évangélisatrice ? A-t-elle fait participer chacun de nous et chacune de nos communautés à la construction du Royaume ? » Notons qu'à la suite de la demande du Pape Jean-Paul II, adressée aux églises en 2000 pour qu'elle planifie davantage leurs actions pastorales, l'Archidiocèse de Niamey a formulé la vision qui suit : « Tous Responsable et Missionnaires dans une Église famille qui témoigne de l'Évangile dans les réalités du Niger ». Avec 19 000 fidèles catholiques, l'Eglise de Niamey s'efforce d'être le levain dans la pâte (nigérienne), par sa vie de foi, mais aussi, à travers ses engagements dans le domaine de l'éducation (12 écoles maternelles, 16 primaires, deux complexes scolaires – Collège Mariama et CLAB, un Centre d'éducation professionnelle en secrétariat pour les jeunes filles – CEPS – et un lycée d'enseignement professionnel – ISSA BERI) et de la promotion humaine (notamment avec la CADEV, pour répondre aux aspirations de la population nigérienne à un mieux-être). Dans sa vision générale, il est noté qu'elle veut « faire corps avec le Peuple nigérien », par sa participation à la vie de ce peuple.

« Notre Église est devenue plus visible, plus présente aux réalités du Niger. Elle a un crédit aux yeux de la nation nigérienne, mais en même temps elle est confrontée à de nouveaux défis, c'est-à-dire à une nouvelle réalité faite de richesse, mais aussi de ses problèmes complexes », a fait savoir Monseigneur Cartatéguy. Et d'ajouter : « Nous aurons à partager dans cette Assemblée sur cette nouvelle réalité du Niger et des conséquences que cela a pour notre Église ». Pour finir, Monseigneur Michel a souhaité « que cette assemblée soit l'image d'une Église en marche vers le Royaume ». Une Église qui écoute d'abord ce que le Seigneur a à lui dire de neuf aujourd'hui.

assemblee 14 3

Dans ce sens, les participants à l'assemblée ont poursuivi leurs travaux par une reprise spirituelle à partir des points d'ouverture relevés dans le plan quinquennal (2008-2013). Et la matinée fut achevée par une messe. Dans l'après-midi, les agents pastoraux, appelés à annoncer la Bonne Nouvelle dans le monde actuel (avec ses réalités), ont écouté une conférence sur le thème : « Jalon de spiritualité pour renouveler notre vision pour les années à venir ». Puis, s'en est suivi un carrefour d'échanges par secteur (pastoral) autour de l'Exhortation apostolique du pape François, intitulé : « La joie de l'Evangile ». La journée s'est achevée par la récitation des vêpres.

 
RocketTheme Joomla Templates