Noël est la grande révélation du cœur de notre Dieu PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

noel 2014 1

« Bonne fête de Noël à vous toutes et à vous tous ! Heureuse fête de Noël à chacune et chacun d'entre vous ! Bonne fête ! À vous les nombreuses communautés chrétiennes à travers le Niger, comme à travers le monde rassemblé en cette nuit pour accueillir le Sauveur du monde promis par tous les prophètes des temps anciens au nom de Dieu lui-même. Que cet événement exceptionnel vous remplisse de joie ! ». C'est par ces paroles chaleureuses que l'Archevêque de Niamey, Mgr Michel Cartatéguy a commencé son homélie en cette nuit sainte de la naissance du Christ Sauveur.

 

Débuté à 22 heures, le minuit chrétien, retransmis en direct à la radio et à la télévision nationale, est un grand moment de prière et de dialogue pour les chrétiens catholiques au Niger. Pour preuve, ils étaient une dizaine de responsables de la communauté musulmane à faire le déplacement de la Cathédrale pour participer à la célébration.

 Assisté de Mgr Laurent Lompo, Archevêque élu de Niamey, Mgr Michel Cartatéguy a dans son homélie, salué tous les chrétiens du Niger qui vivent ce moment solennel. « À vous, fidèles du diocèse de Maradi, Bonne fête ! Vous êtes rassemblés dans les églises de Diffa, Zinder, Birni N'konni, Madaoua, Tahoua où se trouve Mgr Ambroise votre pasteur, Diffa, Agadez, Tchirozérine, Arlit et bien d'autres localités de vos régions... Que l'étoile de Noël repose sur chacune de vos communautés pour qu'elles soient des lieux véritables de fraternité capables d'accueillir celui qui a été reconnu en premier par les bergers de Palestine ».

Le Diocèse de Maradi est mitoyen aux régions du Nigéria qui connaissent des tensions liées à la Secte Boko Haram. À ce propos, Mgr Michel Cartatéguy a eu à l'endroit de tous ceux qui vivent cette situation difficile, des paroles apaisantes. « Ayez-en ce soir, les mêmes sentiments d'amitié et de solidarité que ces bergers pour accueillir avec vos maigres moyens ces milliers de familles qui ont fui l'horreur de la terreur provoquée par des individus fanatisés par une religion qu'ils se sont fabriqués à leur mesure. Une religion sans nom qui n'a que violence et haine pour fondement. Ayez également ces mêmes dispositions pour accueillir vos frères et sœurs qui retournent d'Algérie et qui ont besoin urgemment, certes, de votre aide matérielle et alimentaire, mais aussi de votre espérance pour rallumer en eux l'étincelle de la vie qui s'était éteinte suite à des conditions de vie précaires qui interpellent notre conscience comme celle des responsables politiques et religieux ».

A l'endroit des fidèles du diocèse de Niamey, Mgr Michel Cartatéguy souhaite une bonne fête. « Bonne fête ! À vous qui dansez sur les rythmes de la fête dans vos villages à Makalondi, Kankani, Bomoanga, Dolbel, Fantio. Que votre joie soit parfaite en n'excluant personne de la fête. Ouvrez le cercle des danseurs à vos amis de tous les jours qu'ils soient chrétiens, musulmans ou autres et aussi à ceux qui se sentent écartés et marginalisés pour diverses raisons sociales, culturelles et religieuses ».

            noel 2014 2                             noel 2014 3

Le jour de Noël, les deux archevêques se sont retrouvés, en compagnie des fidèles chrétiens, à la prison civile de Niamey, pour fêter avec ceux qui sont exclus de la société, la naissance du Christ Sauveur.

 
RocketTheme Joomla Templates