Purification de l’Eglise Saint-Joseph de Niamey PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

purification saga 01


Monseigneur Michel Cartatéguy a procédé à la purification de l'église Saint-Joseph de Saga, ce dimanche 8 février 2015. Entouré des pères Félix Lankoandé de la curé de la paroisse, Flavien Lawali Idi le vicaire et Jean Cross, ainsi que de plus de 150 fidèles catholiques de la paroisse, l'administrateur apostolique de Niamey a accompli ce rite, comme l'Église Catholique le recommande après la profanation d'une église, afin de permettre à la communauté chrétienne de Saga de reprendre ses activités.

 

 

 

purification saga 02     

La célébration a commencé à 9 heures, dans la cour de la paroisse, par la salutation de l'archevêque adressée à l'assemblée. Puis, le curé a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et préciser le sens de la célébration de ce jour. Après ces mots, Mgr Michel a demandé à la chorale d'entonner la litanie des saints, afin d'implorer leur intercession. S'en suivent l'oraison, l'aspersion et l'encensement de l'église exécutée par l'archevêque. Après ce rite de purification, le président de la communauté paroissiale a dit que « notre église est maintenant purifiée. Entrons dans notre église restaurée ! ». L'assemblée entre alors dans l'église en procession, en chantant.

purification saga 05        purification saga 03       

Commentant les textes du jour, Mgr Michel a indiqué que « ce n'est pas parce que nous avons péché que l'église a été brûlée. Dieu même peut éprouver le juste, afin de purifier sa foi, comme ce fut le cas de Job dans la première lecture. » Pour ce faire, il invité la communauté chrétienne de Saga à surmonter les événements douloureux et « à pardonner à ceux qui nous ont offensés ». Dans ce sens, il demandé à chaque chrétien à « être positif et à ne pas laisser ces événements entacher sa foi. » Selon lui, dans chaque église brûlée, la communauté a pu sauver au moins un objet. « Signe que Dieu ne nous a pas abandonnés ». Il a par ailleurs rappelé que ces événements, bien que douloureux, ne doivent pas empêcher les chrétiens de la paroisse à poursuivre leurs œuvres de charité et de bienfaisance. Il a aussi souligné que beaucoup de musulmans ont exprimé leur compassion à la communauté chrétienne du Niger.

purification saga 06       purification saga 08

Selon le père Flavien Idi, vicaire à Saint Joseph, « les paroles de l'archevêque ont vraiment apaisé les cœurs des fidèles, qui étaient encore sous le choc ». Pour lui, les fidèles de la paroisse ont accueilli ces paroles et célébré la messe avec joie. Rappelons que la paroisse Saint-Joseph est l'une des 6 églises de Niamey pillées, brûlées et profanées les 16 et 17 janvier dernier. C'est également la deuxième paroisse, après Saint Jean de Yantala, à être purifiée. Cependant, les traces des manifestations sont encore visibles. Il n'y a toujours pas de portes ni de fenêtres, les taches noires de la fumée sont encore visibles sur les murs. Mais, pour le père Flavien comme pour Mgr Michel, l'église se relèvera de ses cendres !

 
RocketTheme Joomla Templates