L’installation de Mgr Laurent Lompo n’est plus un rêve ! PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

mgr laurent installation

 

A moins de deux semaines de l'installation officielle de Mgr Laurent Lompo, nouvel Archevêque de Niamey, les préparatifs vont bon train. Le comité d'organisation et les sous-commissions s'activent à offrir un bon accueil à tous ceux qui participeront à l'événement et à rendre belle la fête. Selon le père Jean-Baptiste Kafando, responsable du comité d'organisation, les organisateurs attendent une vingtaine d'évêques des pays de la sous-région, ainsi que des centaines d'invités venant des deux diocèses du Niger et d'autres pays. Pour marquer donc ce grand événement de l'Eglise au Niger, les organisateurs, depuis plusieurs semaines, multiplient les rencontres. Rappelons que depuis l'implantation de l'Eglise Catholique au Niger, en 1931, Mgr Laurent Lompo, natif de Makalondi, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Niamey, est le premier Evêque nigérien.

 

« Tout avance ! », affirme le père Jean-Baptiste. Et de poursuivre : « Pour nous, l'installation de Mgr Laurent LOMPO n'est plus un rêve, une chose que nous imaginons et que nous pensons réaliser dans un futur lointain. C'est désormais une réalité, un événement que nous préparons à l'heure où je vous parle. » Dans le domaine de la liturgie, « le cérémonial de la messe est prêt, la chorale poursuit ses répétitions, tout comme les danseuses qui feront la procession d'offrandes », explique le père Cosme, responsable de la liturgie. Et selon le père Anthony, la commission Accueil-hébergement se prépare à offrir un bon séjour aux évêques et invités qui seront hébergés. Pour ce faire, même les communautés religieuses et les familles sont mises à contribution. Quant à la commission Communication, elle a déjà fait confectionner les cartes d'invitation, ainsi que les feuilles de chants. Actuellement, elle s'attèle à réinstaller la sonorisation de Cathédrale et à accomplir d'autres tâches qui lui sont confiées dans le cadre de cette fête.

 

comite installation mgr laurent
Le comité au travail

Toutefois, cet événement est préparé dans un esprit de sobriété, eu égard aux saccage et au pillage d'infrastructures dont l'Eglise a été victime en janvier dernier. Mais, précise le père Jean-Baptiste, « sobriété ne signifie pas tristesse, encore moins fermeture sur soi-même ». Dans ce sens, l'Archidiocèse de Niamey entend adresser des invitations aux frères des autres confessions religieuses. « Car, dit le père Jean-Baptiste, la fête d'un membre de la famille est la fête de toute la famille, étant donné que nous sommes tous frères ».

 
RocketTheme Joomla Templates