Triduum préparatoire à l’installation de Mgr Laurent LOMPO : la communauté catholique de Niamey était au rendez-vous ! PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

fideles cathedrale

Jeudi 11 juin 2015. De nombreux fidèles chrétiens, prêtres, religieux et religieuses des paroisses de Niamey ont fait le déplacement de la Cathédrale pour participer à la prière marquant la fin du triduum préparatoire à l'installation de Mgr Laurent Lompo, nouvel Archevêque de Niamey. C'était en présence de Mgr Laurent lui-même et de Mgr Michel Cartatéguy, Administrateur Apostolique de Niamey.

 

Animée par l'Union des Consacrés du Niger (UCNI), la prière a commencé à 19 heures par un chant. Puis, le père Anthony Coudjofio, présidant la cérémonie, a exposé le Saint Sacrement. S'en est suivie une adoration ponctuée par une explication des termes Archevêque, Cathèdre et Pallium. Selon les explications, l'archevêque est avant tout un évêque, c'est-à-dire le responsable de l'Eglise locale (diocèse), auquel le Pape confie une plus grande responsabilité : celle de la Province ecclésiastique composée de diocèses réunis. Mgr Laurent Lompo est responsable, comme Archevêque, de la Province ecclésiastique de Niamey, comprenant l'Archidiocèse de Niamey et le Diocèse de Maradi. Quant à la cathèdre, c'est le siège de l'évêque qui se trouve dans la cathédrale. C'est de là qu'il préside les célébrations. Enfin, le pallium est un ornement liturgique catholique dont le port, sur la chasuble, est réservé au Pape et aux archevêques, pendant la célébration des messes solennelles. Il est tissé de laine blanche d'agneaux et porté autour des épaules. Le pallium est le symbole de zèle, d'humilité et de l'autorité de l'archevêque exercée en tant que service pouvant aller jusqu'au sacrifice. Il symbolise aussi la communion de l'archevêque avec le Pape, successeur de Pierre dans la charge pastorale de toutes les églises qui lui incombent. Après chaque mot expliqué, l'assemblée a observé un temps de silence, et prié pour une intention particulière. Le tout, accompagné d'un chant. A la fin, le père Anthony a dit l'oraison, la bénédiction et les louanges divines, avant de remettre le Saint Sacrement au tabernacle.

 

Dans une Cathédrale archicomble, l'adoration s'est pourtant déroulée dans une ambiance de recueillement et de prière. Comme les deux premiers jours où la prière a plutôt eu lieu dans les paroisses, les participants à l'adoration de ce troisième jour de triduum ont encore fait monter leur prière vers Dieu en compagnie de la Vierge Marie, de Saint Laurent, de Saint Barnabé et de tous les saints et saintes du Ciel qui ont servi fidèlement Dieu dans le service quotidien de leurs frères et sœurs. Ce dernier jour, ils ont particulièrement confié à Dieu « le ministère épiscopal de notre nouvel Archevêque de Niamey, Mgr Laurent Lompo, afin qu'il reçoive du Seigneur la grâce de sanctifier, d'enseigner et de gouverner son peuple, comme part du ministère apostolique, pour la Gloire de Son Saint Nom et pour notre salut. »

 
RocketTheme Joomla Templates