Unis au Niger même à Rome PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

palium 01

 

A Rome depuis le 25 juin 2015, Mgr Laurent Lompo, nouvel archevêque de Niamey, et Mgr Ambroise Ouédraogo, évêque de Maradi, n'ont cessé de prêcher en faveur du Niger partout où ils sont passés. Accompagnés des pères Jean-Baptiste Kafando, Eric Médagbé, Domenico, ainsi que de madame Marie Cécile, les évêques du Niger, présents à Rome pour la réception par Mgr Laurent, du pallium, se sont rendus entre autres endroits, au siège de San'Egidio et à la maison généralice des Petites Sœurs de Jésus.

 

 

 

palium 02

A Trastevere, la délégation nigérienne a été accueillie ce samedi 27 juin 2015 par des responsables de San'Edigidio, M. Romario et père Philippe Zongo. Dans la conversation qu'ils ont eue avec eux, les évêques leur ont réitéré leur remerciement, au nom de l'Eglise Catholique au Niger, pour toutes actions et particulièrement, leur générosité exprimée en faveur cette église locale après les événements tragiques qui dont elle a été victime en janvier dernier. Répondant aux évêques, les responsables du mouvement se sont dits heureux et déterminés à accompagner l'Eglise dans le dialogue interreligieux, mais aussi, à continuer à œuvrer pour la promotion de la paix au Niger. Après les échanges, la délégation nigérienne a participé à une messe célébrée dans la Basilique Santa Maria de Trastevere, en compagnie des responsables du mouvement, d'évêques et de prêtres venus communier à la prière dominicale.

palium 03

Le lendemain, la délégation s'est rendue chez les Petites Sœurs de Jésus, où elle a célébré la messe en présence de nombreuses sœurs, dont les membres du Conseil général de la Congrégation. Là encore, Mgr Laurent Lompo, présidant la messe, a dit que « malgré la diversité de nos nationalités, nous formons une même famille : la famille de Dieu ». Et d'appeler à l'unité de tous, avant de rappeler le travail combien énorme et fort appréciable réalisé par les Petites Sœurs de Jésus au Niger, notamment dans le domaine du dialogue islamo-chrétien. « Par leur présence discrète au sein de la population, les sœurs expriment également la charité du Christ aux populations », a-t-il soutenu. Partant de cela, l'archevêque de Niamey a appelé tous (prêtres, religieuses et laïcs) à collaborer ensemble dans l'humilité pour continuer à proclamer l'Evangile au Niger « par nos paroles et nos actes ». Selon lui, l'Evangile donne la vie aux hommes. C'est pourquoi, a-t-il conclu : « nous devons tous travailler à offrir cette vie reçue de Dieu au Peuple Nigérien, en étant témoins du Christ dans la charité ! »

 
RocketTheme Joomla Templates