Maradi : jeunes musulmans et chrétiens se mobilisent pour la paix et la réconciliation PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

camp jeunes maradi 2015


Des jeunes musulmans et chrétiens de Maradi et de Zinder participent depuis le mardi 21 juillet à Maradi à un camp de fraternité. Organisé par le diocèse de Maradi, ce camp connait la participation de 80 jeunes chrétiens et musulmans filles et garçons qui vont ensemble pendant 5 jours réfléchir sous le thème : Jeunes musulmans et chrétiens, découvrons nous et unissons-nous pour un Niger de justice et de paix.
 

Le lancement officiel a eu à l'école Zaria de Maradi en présence du Secrétaire Général du Gouvernorat de Maradi et de plusieurs autres invités. Au nom de l'Evêque de Maradi, le Père Justin Bado, a souhaité la bienvenue aux jeunes qui ont accepté passer quelques jours ensemble pour mieux se connaitre et pour mieux se comprendre. Il leur a demandé d'être assidu et de profiter de cette occasion de fraternité pour mieux se découvrir. Un pasteur de l'Eglise évangélique a aussi pris la parole et a remercié les organisateurs pour cette opportunité offerte aux jeunes pour mieux fraterniser. Prenant la parole, le grand imam de la grande mosquée de Maradi Abdoul Malik Almou, a remercié les organisateurs avant de demander aux jeunes de saisir cette chance pour apprendre et comprendre que l'Islam et le Christianisme sont des religions de paix qui encouragent les fidèles à cultiver la paix et bien d'autres vertus.

Les organisateurs ont aussi donné la parole au directeur de la Caritas diocésaine pour présenter la Caritas Développement Niger, un instrument de paix et dialogue interreligieux de l'Eglise Catholique au Niger. M Abdoulmoumouni Illo a expliqué aux jeunes la mission de la CADEV Niger qui est d'œuvrer à travers tout le Niger en faveur des plus pauvres à l'exception de tout particularisme de religion d'ethnie,... Il leur a aussi expliqué que la CADEV Niger favorise la collaboration active entre chrétiens et musulmans, entre volontaires et salariés à travers les comités de solidarité et développement présents dans chaque paroisse.

La parole est revenue au Secrétaire général du gouvernorat qui a lancé officielle le camp. Mais avant ce lancement, il a invité les jeunes à cultiver la paix et la concorde pour un Niger uni et prospère. Il a aussi félicité les organisateurs du camp pour cet esprit d'ouverture.

Ce camp sera une occasion d'échanges et de partage. Il est le premier organisé depuis les événements du 16 et 17 janviers 2015. Pour rappel, des manifestants qui officiellement protestaient contre une caricature du Prophète Mahomet en Une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, se sont attaqués aux chrétiens ont brulé la majorité des églises à Niamey et Zinder.

Timidement, les chrétiens du Niger se remettent de cette douloureuse épreuve et se reconstruisent. Ce camp qui s'achève le 25 juillet prochain sera une bonne occasion de renouveler mutuellement l'amitié et la fraternité entre chrétiens et musulmans du Niger car chrétiens et musulmans sont frères et sœurs devant Dieu.

Serge Xavier Oga

 

Plus d'information sur le site du diocèse de Maradi.

 
RocketTheme Joomla Templates