Drame de la Mecque : les catholiques du Niger expriment leur compassion aux frères et soeurs musulmans PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

logo ecan

Sept cent soixante-neuf (769) morts et neuf cent trente-quatre (934), c'est le bilan encore provisoire d'un mouvement de foule qui a eu lieu le jeudi 24 septembre 2015 lors du pèlerinage annuel de la Mecque. Parmi ces victimes, un bilan provisoire fait état à l'heure actuelle de vingt-deux nigériens décédés, plusieurs blessés et plusieurs autres portés disparus. Hier dans les églises catholiques du Niger à l'appel des évêques, les fidèles catholiques ont prié pour le repos des âmes des disparus à la Mecque et imploré le Père Céleste pour un prompt rétablissement des blessés.

Comme on le voit, c'est toute la nation nigérienne qui est en deuil. En cette douloureuse circonstance, les familles chrétiennes ont exprimé et continuent d'exprimer leur profonde compassion à l'ensemble de la Oumah islamique affectée par ce drame et présentent leurs condoléances les plus attristés aux familles éplorées. Les familles chrétiennes sont invités à porter dans la prière tous les disparus.

A l'échelle nationale, le gouvernement a décidé d'un deuil de trois jours et de la mise en berne des drapeaux à compter de ce lundi 28 septembre 2015 sur l'ensemble du territoire national. Deux cellules de crise dont l'une à Niamey au Niger et la seconde à Djeddah en Arabie Saoudite ont été mises en place pour fournir l'assistance et l'information nécessaires aux pèlerins et à leurs familles. Le ministre de l'intérieur a été dépêché en Arabie Saoudite pour mieux coordonner les actions. Le Niger en lien avec les autorités saoudiennes continue de rechercher les personnes disparues et de procéder à l'identification des victimes.

Serge Xavier Oga

 

 
RocketTheme Joomla Templates