Mot d’ouverture de l’Archevêque de Niamey à l’Assemblée Diocésaine 2016 PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

mgr assemble 2016


Une nouvelle année pastorale commence. Et comme le veut la tradition dans l'Archidiocèse de Niamey, nous sommes rassemblés pour relancer nos activités, après des vacances bien méritées. Il me plait donc, chers frères et sœurs, de souhaiter la bienvenue à chacun de vous, au début de cette Assemblée Diocésaine 2016. Bienvenue tout d'abord aux 27 agents pastoraux qui nous arrivent ou nous reviennent de divers pays d'Afrique et d'Asie pour nous aider à relever le défi de la mission au Niger.

 

 


1. Congrégations féminines
 Sœurs Missionnaires de la Charité (MC) :
GERALDINE (Nigéria)
BARTHOLOMEW (Inde)
Marie OMEIRA (Inde)

 Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie (FMM) :
YVETTE (Burkina)
JEANNETTE SOME (Burkina)
SALOME HIEN (Burkina)
VERONIQUE DIOUF (Sénégal)
MADELEINE SOMDA (Burkina)

 Sœurs Notre Dame des Apôtres(NDA) :
ODILE OGU (Bénin)
Margeret Okpewho (Nigéria)
Rita Nwafor (Nigéria)

 Sœurs Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres (OCPSP) :
JEANNE AYINAGNON (Bénin)
OMODUN LEOPOLDINE LADEKAN (Bénin)

 Sœurs Notre Dame du Lac Torodi (NDL) :
NOELIE KINDA (Burkina Faso)

 Sœurs Notre Dame du Perpétuel Secours (NDPS) :
KISWENDSIDA SIMONE OUEDRAOGO (Burkina)
MANAGAWENDIN VIVIANE OUEDRAOGO (Burkina)

 Sœurs de l'Immaculée Conception (SIC) :
ELISABETH KABORE (Burkina)

 Sœurs de Gethsémani :
RALALANIRINA FRANCINE OLGA (Madagascar)
RAZAFINDRIANA MARIE GEORGETTE (Madagascar)
NIKIEMA MARIE CHANTAL (Burkina)

 Sœurs du Cœur Immaculé de Marie (BENE-MARIYA) :
NAYIGIHUGU LEOCADI (Burundi)
NIYOMUKIZA ANNONCIATE (Burundi)
NIYORUMURI LYDIE (Burundi)
HAVYARIMANA DONAVINE (Burundi)

 Claire Amitié :
MARIE CHANTAL KOFFI (Côte d'Ivoire)

2. Congrégations masculines
 Prêtre diocésain (nouvellement ordonné):
ROLAND TOSSA

 Société des Missions Africaines (SMA) :
XAVIER MARTIN AROCKIA GEORGE (Inde)
Kofi Amenyo NUMATCHI (Stagiaire)

 Frères des Ecoles Chrétiennes(FEC) :
JEAN BAPTISTE COULIBALY (Burkina Faso)

 Missionnaires d'Afrique (MA) :
PATRICE BELEM (Burkina)

Votre présence au Niger nous ravit et votre contribution, sous quelque forme que ce soit, revitalisera sans nul doute la mission d'évangélisation dans ce pays majoritairement musulman. Comme nous le recommande notre Vision Pastorale, je vous souhaite de tout cœur un enracinement profond dans les réalités du Niger et un dialogue franc et fécond avec la Société Nigérienne.

Je souhaite aussi la bienvenue à vous tous prêtres, religieux, religieuses et laïcs venus de toutes les Communautés Chrétiennes de notre Archidiocèse. Avec vous, je rends grâce à Dieu qui met dans nos cœurs la joie de le servir sur cette terre nigérienne, difficile à cultiver certes, mais assez fertile pour féconder le grain d'évangile que nous semons chaque jour, malgré la fatigue, la chaleur, les longues distances et le découragement par moment. Je saisis l'occasion pour saluer votre dynamisme ; et je prie pour que le Seigneur nous fortifie tous et nous guide.

Chers collaborateurs et collaboratrices, notre appartenance au Christ exige que nous renouvelions chaque jour notre élan missionnaire pour une évangélisation toujours plus touchante. L'Evangélisation, c'est vivre Dieu, c'est dire Dieu, c'est porter Dieu, avec un amour profond et vrai, à ceux vers qui nous sommes envoyés. En ce sens, depuis l'an 2000, l'Eglise du Niger se donne des orientations précises sur son être et sur son agir pastoral, tout en s'efforçant de les actualiser selon les nouvelles réalités nigériennes qui se présentent à elle. Il ressort de toutes ces orientations que l'Eglise Catholique au Niger veut partager la vie quotidienne du Peuple Nigérien.

L'an dernier, une nouvelle vision a été élaborée et présentée à tous par l'équipe d'animation des assemblées diocésaines. Cela, à partir des conclusions de la réflexion des communautés paroissiales. Pendant cinq ans donc, nous travaillerons autour de la vision suivante : « Eglise Famille de Dieu, enracinée dans les réalités du Niger, sois attentive aux diverses pauvretés autour de toi et sors témoigner de ta foi pour que le Règne de Dieu grandisse ».

Et pour sacrifier à la coutume, elle sera déclinée, chaque année, en une mission concrète.
Pour cette année 2016-2017, nous choisirons nos actions pastorales en fonction de la mission ainsi libellée: « Famille chrétienne en dialogue avec la société, sois témoin du Règne de Dieu dans les réalités du Niger ». Cette mission sera présentée, au cours de cette assemblée, en trois thèmes :
Thème 1 : Lecture biblico-spirituelle du Règne de Dieu : Père Carlos BAZARRA
Thème 2 : Présentation de l'Exhortation post-synodale "La joie de l'amour" : Père Wilfried AGBANGLANON
Thème 3 : Lecture socio-anthropologique des réalités de la jeunesse au Niger : Pasteur Issa ABDOU, Formateur en Leadership.

Comme vous le constatez, nos réflexions porteront sur la situation de la famille et sur celle de la jeunesse nigérienne. Aujourd'hui, en effet, ces deux réalités ne peuvent nous laisser indifférents, tant elles sont liées et déstabilisantes pour notre société nigérienne. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer, d'une part la pauvreté qui mine de nombreuses familles, créant ainsi d'énormes difficultés pour leur survie, et d'autre part, l'insuffisance voire le manque d'éducation familiale et scolaire pour beaucoup de jeunes désormais livrés à eux-mêmes. Or, nous le savons bien : une jeunesse désœuvrée reste potentiellement une source d'insécurité, dans la mesure où elle est encline à l'oisiveté, aux vices et à l'agression sous toutes ses formes pour s'occuper et survivre. De toute évidence, dans un Niger marqué par le chômage, la pauvreté grandissante, l'attrait au gain facile, la culture de l'accumulation de biens et de jouissance, la défaillance du système éducatif, le mécontentement de nombre d'enseignants et d'autres personnes, la culture du « tout permis » véhiculé par les divers moyens de communication, et que sais-je encore, une famille qui lutte pour survivre aura du mal à assurer convenablement une éducation intégrale et efficace des enfants.

C'est fort de cela que le Pape François nous invite à "une conversion missionnaire"(La joie de l'Amour, n°201). Car, selon lui, « le bien de la famille est déterminant pour l'avenir du monde et de l'Eglise » (n°31). Concrètement, cette conversion consiste en une «pastorale familiale (devant) faire connaître par l'expérience que l'Evangile de la famille est une réponse aux attentes les plus profondes de la personne humaine : à sa dignité et à sa pleine réalisation dans la réciprocité, dans la communion et dans la fécondité » (n°201). Chers frères, cela nous engage tous entièrement !
Je termine donc en formulant le vœu que les travaux de cette Assemblée nous fassent prendre toute la mesure de notre rôle dans l'accompagnement de chaque famille et de la jeunesse dans son ensemble, et que nos actions de cette année contribuent efficacement à offrir plus de bonheur à notre société.

A toutes et à tous je souhaite une bonne, heureuse et fructueuse assemblée pastorale.

+ Mgr Laurent Djalwana LOMPO
Archevêque de Niamey

 
RocketTheme Joomla Templates