Les Evêques du Niger demandent que cessent les violences dans notre pays PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

logo ecan
Face à la situation d'insécurité que nous vivons dans notre pays ces derniers jours, les Evêques du Niger, dans un communiqué, appelent à la paix. Le communiqué.
Depuis quelques semaines, notre pays ne cesse d'être frappé par les actes d'individus qui ont perpétré les récentes attaques contre nos forces de défense et de sécurité et contre de paisibles citoyens. Nous avons encore en mémoire l'attaque d'un camp de réfugiés à Tazalit, dans la région de Tahoua, le 6 octobre dernier.

Suite à cette attaque, 22 militaires ont perdu la vie. Vendredi dernier, c'était le tour d'Abalak d'être attaqué et aujourd'hui la prison de Koutoukalé situé à 50 km de Niamey. Devant ces drames, les Evêques du Niger, en union avec les fidèles, prient pour que ces violences cessent dans notre pays et adressent leurs sincères condoléances aux familles éplorées.

Ils souhaitent un prompt rétablissement à tous ceux qui sont blessés et confient notre pays à Dieu le Clément pour un retour à une paix durable.

Mgr Laurent Djalwana LOMPO, Archevêque de Niamey
Mgr Ambroise OUEDRAOGO, Evêque de Maradi

 
RocketTheme Joomla Templates