Chrétiens et Musulmans mobilisés pour une action de salubrité à la grande mosquée de Niamey PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

balayage grde mosquee 01Le geste est beau et fort parlant ! Main dans la main et tenant, chacun, un balai dans l'autre main, Cheikh Jabir Omar Ismaël (Président de l'Association Islamique du Niger) et Mgr Laurent LOMPO (Archevêque de Niamey), ont pris part à une opération de salubrité, à la grande mosquée de Niamey, le 12 octobre 2016. Par cette action qui a aussi mobilisé de nombreux musulmans et chrétiens de Niamey, les leaders religieux ont manifesté leur détermination à poursuivre le dialogue interreligieux pour que triomphent la fraternité et la paix au Niger.

 

 

balayage grde mosquee 2

Après l'incendie et le pillage de nombreuses églises au Niger par des jeunes manifestants, en janvier 2015, d'aucuns pensaient en effet que le dialogue islamo-chrétien serait rompu, même si au lendemain de ces événements, les chrétiens, par la voix des évêques du Niger, ont déclaré qu'ils accordaient le pardon à tous ceux qui ont commis ce forfait, sans accuser qui que ce soit.

balayage grde mosquee 4

La séance de salubrité à la grande mosquée marquait alors la volonté des croyants des deux communautés religieuses à continuer à vivre ensemble et à œuvrer pour un Niger propre. Pour les chrétiens, cela répond parfaitement à l'appel du Pape François, lancé à tous les hommes dans son Encyclique Laudato si' sur la Sauvegarde de la Création, publiée le 18 juin 2015 : appel à prendre soin de la maison commune qu'est notre terre. On se rappelle encore de ces paroles du Pape : « Il faut considérer également la pollution produite par les déchets, y compris les ordures dangereuses présentes dans différents milieux. Des centaines de millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, dont beaucoup ne sont pas biodégradables : des déchets domestiques et commerciaux, des déchets de démolition, des déchets cliniques, électroniques et industriels, des déchets hautement toxiques et radioactifs. La terre, notre maison commune, semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir... » (Laudato si', n°21).

Participant à l'opération de salubrité qui entre dans le cadre du programme Niamey Nyala (Niamey la coquette), la première Dame, Dr Malika Issoufou, a salué tous ceux qui se sont déplacés pour rendre ce lieu de culte propre. Elle a aussi souligné l'importance de cette action de salubrité, qui vise à assainir notre cadre de vie, et souhaité qu'elle continue pour le bien de la population, rappelant ainsi qu'un environnement sain contribue à l'amélioration de la santé de la population.

balayage grde mosquee 5


Il n'est un secret pour personne : Niamey est sale. Dans son article publié le 15 juillet 2015 sur le site du principal journal d'Etat (www.lesahel.org), Siradji Sanda écrivait : « La ville de Niamey est sale. Le constat est palpable. Décharges sauvages dans certains quartiers, flaques d'eau voire des mares font leur apparition dans d'autres. Les deux se mélangent souvent dans d'autres quartiers encore, des caniveaux bouchés... une situation qui n'est pas pour faciliter la vie des citoyens de la capitale ». Au regard de cela, l'on est tout de suite tenter de crier : danger ! Car, ce qui est en jeu ici, c'est notre santé, mais aussi, notre vivre-ensemble, notre économie, etc. Et ce risque n'épargne personne : homme, femme ou enfant, pauvre ou riche, ouvrier, commerçant ou fonctionnaire. Nous n'y faisons peut-être pas attention, mais chaque jour qui passe, nous nous exposons à un danger permanent : celui de voir notre santé se détériorer progressivement à cause de la pollution que nous provoquons nous-mêmes. Car, les « dépôts de substances ... contribuent à l'acidification du sol et de l'eau » (Laudato si', n°20).

Pour l'Eglise Catholique au Niger, participer donc à la propreté des cadres de vie, de travail et de prière des populations, c'est opter pour la santé, la cohésion sociale et le développement durable au Niger. C'est aussi faire corps avec la population et poser un acte de foi, comme le recommande d'ailleurs la Vision quinquennale (2015-2020) de l'Archidiocèse de Niamey « Eglise Famille de Dieu, enracinée dans les réalités du Niger, sois attentive aux diverses pauvretés autour de toi et sors témoigner de ta foi pour que le Règne de Dieu grandisse ».

Plus d'images sur notre page Facebook.

 
RocketTheme Joomla Templates