Clôture de l’Année de la Miséricorde PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

cloture annee misericorde 1
La clôture de l'Année de la Miséricorde a été marquée par la célébration des Vêpres à la Cathédrale de Niamey, ce dimanche 20 novembre 2016. Présidée par Mgr Laurent Lompo, Ordinaire du lieu, la célébration a mobilisé de nombreux chrétiens de toutes les paroisses de la ville de Niamey. A 18 heures, alors que régnait dans l'église un lourd silence de recueillement et de prière, une voix entonne le chant d'entrée : "Dieu nous accueille en sa maison...", repris par toute l'Assemblée des fidèles.

 

Puis le père Cosme Ahonon, Responsable du Secteur pastoral de Niamey, introduit la prière, en précisant que la clôture de cette Année jubilaire, initiée par le Pape François pour nous inviter à nous regarder avec les yeux même de Dieu, ne vide pas nos cœurs de la miséricorde divine, mais nous force à aimer davantage Dieu et les hommes. « La Porte de la Miséricorde se fermera, mais la miséricorde continue », a-t-il dit, avant de faire savoir que dans ce sens, « le Pape François a signé ce matin une Lettre Apostolique : « Misercodia et Misera », dans laquelle le Pape affirme que « la miséricorde ne peut être une parenthèse dans la vie de l'Église, mais elle en constitue l'existence même, qui rend manifeste et tangible la vérité profonde de l'Évangile ».

     cloture annee misericorde 3


Après que l'Assemblée ait chanté les vêpres en présence du Saint Sacrement et que le père Anthony Coudjofio, Vicaire Général de l'Archidiocèse de Niamey, ait proclamé l'Evangile de l'enfant prodigue (Luc 15, 11-32), Mgr Laurent, dans son homélie, est revenu sur cette lettre apostolique en demandant à tous de pratiquer la miséricorde à travers l'attention portée aux pauvres. Car, a-t-il soutenu, « ils sont la première richesse du monde ». S'appuyant sur l'évangile de saint Matthieu, chapitre 25, versets 31-46, il a indiqué qu' « il y a beaucoup de pauvres autour de nous, parmi lesquels les prisonniers, les pauvres matériellement et financièrement, les malades ». A propos de ces derniers, il a saisi l'occasion pour saluer le travail combien louable des sœurs de la charité au bénéfice des malades dans leur dispensaire, à Saga (un quartier périphérique de Niamey).

      cloture annee misericorde 4


A la fin de la prière, l'Archevêque est passé au milieu de l'assemblée pour la bénir avec le Saint Sacrement, avant de le redéposer au tabernacle. Puis, pour symboliser la clôture de l'année jubilaire, les fidèles sont ressortis par la Porte Sainte, aspergés par l'Archevêque.
Pour rappel, c'est le mardi 8 décembre 2015 que le Pape François a célébré l'ouverture du Jubilé de la miséricorde en poussant les portes saintes de la basilique Saint-Pierre. Et dans sa Bulle d'indiction de ce Jubilé, le Saint Père écrivait : « La miséricorde, c'est le chemin qui unit Dieu et l'homme, pour qu'il ouvre son cœur à l'espérance d'être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché. » (n°2). A l'homme de prolonger ce chemin aujourd'hui, après la fermeture de la Porte Sainte, pour rejoindre son frère ou sa sœur qui vit dans la misère (matérielle, spirituelle, morale...).

 
RocketTheme Joomla Templates