L’an 2 des églises brûlées au Niger PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

feu 1

Janvier 2015 – janvier 2017. Deux ans déjà que des églises et autres infrastructures ont été brûlées et pillées par des individus non encore identifiés, à Niamey et à Zinder. Pour marquer ces événements douloureux, chrétiens catholiques et évangéliques ont décidé de se retrouver à la Cathédrale de Niamey, le lundi 16 janvier 2017, pour une veillée de prière. Veillée à laquelle ont pris part les deux évêques de Niamey et de Maradi, des prêtres venus des deux diocèses, des représentants du nouveau bureau de l'Alliance des Missions et Eglises Evangéliques du Niger (AMEEN), ainsi que de nombreux fidèles chrétiens.

 

 


La prière a commencé dans la cour de l'Archevêché de Niamey, devant la Vierge calcinée, vestige des événements douloureux de 2015. C'est là que les orants se sont donné rendez-vous. A 19 heures, Mgr Laurent Lompo prend la parole pour introduire la prière. Il a notamment rappelé que cette prière est « une occasion pour nous de faire mémoire, tout en avançant vers le Seigneur dans l'espérance. »

 

feu 2     feu 3    

Après cette introduction, l'assemblée a entonné un chant de procession qui l'a conduite à l'église de la Cathédrale. Une fois dans l'église, l'assemblée a chanté les vêpres, à la suite desquelles la Parole de Dieu a été lue. Puis, Mgr Laurent a fait une exhortation au cours de laquelle il a rappelé que « les événements de 2015 n'ont pas détruit notre foi et anéanti nos personnes ». « Au contraire, a-t-il poursuivi, même si ça a été douloureux, cela a ravivé notre foi et nous a fortifiés ». Et d'ajouter: « aujourd'hui, nous sommes appelés à être des témoins de l'espérance et à promouvoir la paix, comme nous le demande le thème que nous avons choisi à cette occasion : "Artisans de paix, soyons des témoins d'espérance dans notre Eglise du Niger" ». « Le premier signe de notre espérance, a-t-il conclu : c'est la reconstruction de nos églises ». Et comme pour marquer leur accord avec les propos de l'Archevêque, l'assemblée a entonné le chant : "Dans la nuit se lèvera une lumière, l'espérance habite la terre...."


feu 5     feu 6    


Après cela, un diaporama sur les églises brûlées a été projeté, non pour remuer le couteau dans la plaie, mais pour réaffirmer que malgré tout, nous restons debout dans le Nom de Jésus. Puis, l'assemblée a prié la Vierge Marie, Notre Dame des douleurs et de l'Espérance, à travers une dizaine de chapelet. La veillée s'est achevée par l'oraison dite par Mgr Laurent Lompo.

 
RocketTheme Joomla Templates