Vingt ans de sacerdoce de Mgr Laurent Lompo PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

20 ans laurent 1
Il y avait foule à la cathédrale de Niamey, ce dimanche 29 octobre 2017, pour célébrer le vingtième anniversaire de l'ordination sacerdotale de Mgr Laurent Lompo. A la messe d'action de grâce qu'il a présidée, entouré de ses confrères de promotion venus du Burkina, l'Archevêque de Niamey a rendu grâce à Dieu pour le don du sacerdoce, à eux accordé en 1997. Plusieurs prêtres de la ville de Niamey ont participé à l'eucharistie.

 

20 ans laurent 2

 

Sur les trente trois prêtres ordonnés en 1997 dans les différents diocèses du Burkina Faso et du Niger, seuls douze ont pu faire le déplacement de Niamey ; les autres étant, pour certains empêchés et pour d'autres décédés. A la messe, Mgr Laurent a salué la mémoire de ces derniers. Puis, il s'est réjoui de vivre une vraie fraternité avec ses confères depuis le séminaire, avant de les remercier d'avoir effectué le voyage de Niamey pour marquer ces vingt ans de vie sacerdotale.


20 ans laurent 4

Dans son homélie, le père André Zerbo, membre de la promotion et Vicaire Général du diocèse de Dédougou, a aussi loué la fraternité qui a toujours régné entre eux. Puis, commentant les textes liturgiques du jour, il a invité l'assemblée à vivre l'amour au quotidien en essayant, chacun, de découvrir dans le visage de l'autre le visage de Dieu lui-même. Car, a-t-il souligné, « les deux visages de Dieu et de l'Homme sont un même visage. »

Par des chants de louange, les jubilaires et le peuple chrétien réunis dans l'église de la cathédrale ont exprimé à Dieu toute leur reconnaissance pour ses merveilles accomplies en faveur de son Eglise-Famille qui est au Burkina et au Niger, à travers les prêtres qu'Il lui donne. C'est dire que l'ambiance était plutôt festive dans une église pleine à craquer.

20 ans laurent 3

La fête s'est poursuivie, à midi par un repas fraternel partagé entre tous les prêtres de Niamey à l'Archevêché, et l'après-midi, par un spectacle présenté par la chorale Colombe de la paix dans la cour de l'Archevêché. Ils ont notamment représenté l'histoire du salut de l'humanité, de la création de l'homme à la résurrection du Christ. Là encore, il y avait foule ; des fidèles venus de toutes les paroisses de Niamey ont chanté et dansé. A la fin de la journée, on pouvait ainsi lire la joie sur les visages.

Pour plus de photos, voir notre page Facebook

 
RocketTheme Joomla Templates