St Michel - aéroport PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

 

St Michel - aéroport
8000 Niamey CTN BP : 10 270
Tél : (227) 88.66.85
Fax : 73 80 01

 

 

Pas encore paroisse bien délimitée mais communauté vivante à la périphérie Est de Niamey. Elle doit sa dénomination à sa situation à proximité de l'aéroport. Elle entretient des liens privilégiés avec les quartiers de Talladjé et Pays-bas.

La communauté est composée en majorité d'artisans travaillant pour la plupart au centre ville. Après quelques années de labeur, ils ont pu économiser et acheter un lopin de terre pour y construire leur case. La communauté compte de vingt à trente familles qui se sont fait connaître. Mais d'autres résident sur le secteur aéroport en restant fidèles à leur paroisse d'origine, St Gabriel ou la cathédrale. Elle a été accompagnée dans ses débuts par le père Yves Bernard qui a construit avec les gens un local servant de chapelle. Actuellement le responsable est un catéchiste, M. Eloi Ouédraogo. Avec comme prêtre accompagnateur Yves Goisneau.

La vie de la communauté s'est organisée sur le modèle du fonctionnement paroissial : l'animation liturgique du dimanche est assurée par une chorale, une équipe de jeunes lecteurs et lectrices, et des servants de messe. Les femmes ont leur propre organisation. Les jeunes, leur groupe accompagné par de jeunes adultes. Des rencontres spécifiques sont programmées pour les couples. La catéchèse réunit deux équipes : une d'adolescents et une de jeunes enfants scolarisés dans le primaire. Les catéchumènes adultes ne sont pas nombreux, ils se rencontrent chaque dimanche après la messe, en famille.

La communauté a créé son CSD : comité solidarité développement. Il reste attentif aux pauvres de ce secteur urbain et a des contacts avec deux villages proches de la ville pour accompagner les projets des hommes et femmes qui y vivent : dans l'un, il s'agit de l'acquisition et la gestion d'un moulin pour libérer les femmes de la corvée du pilage à la main, puis de l'aménagement de la mare voisine. Dans l'autre il s'agit de développer l'activité culture de contre-saison.

Le souhait de la communauté est de bâtir une église digne de ce nom. Les familles ont déjà commencé à cotiser pour apporter leur part à cette construction qui ne pourra voir le jour qu'avec l'aide de l'extérieur.

 
RocketTheme Joomla Templates