Saint Jean Baptiste Dolbel - Fantio PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

Saint Jean Baptiste Dolbel - Fantio
6005 Téra BP : 7
Date de création : 1957

La paroisse de Dolbel - Fantio comprend 3 lieux de prière :
- l'église Saint Jean Baptiste à Dolbel
- l'église de l'Ascension à Fantio
- la chapelle Saint Joseph à Téra.

La paroisse est située à 100 km au Nord de la sous-préfecture de Téra, à la frontière du Burkina et pas loin du Mali (30,40 km). Les sédentaires de la vallée gorouol sont songay, descendants du vaste empire de Gao prospère au XVe, XVIe siècles. De nombreux Bellas sont installés dans la brousse, sédentaires et nomades.
La population vit essentiellement du petit mil, auquel il faut ajouter le haricot niébé cultivé en décrue, l'élevage tient aussi une place importante. La désertification du Sahel est ressentie très durement ici, zone limite des cultures (250 mm de pluie).

Les sécheresses successives sont une rude épreuve pour ces peuples et leur bétail. Il reste des possibilités avec la vallée mais le plus difficile c'est de changer les mentalités.

Le fondateur de l'Eglise du Gorouol est un laïc Songay, Antoine Douramane Tahirou né à Fantio vers 1903 est décédé à près de 100 ans. Parti à l'armée à 20 ans, il y connaîtra des chrétiens et sera baptisé à 25 ans à Noël 1929.

Quand il reviendra définitivement au village en 1958 il aura déjà partagé sa foi et organisé un groupe de prière.

Ce n'est qu'en 1951 que les Pères de Niamey répondront à la très patiente invitation d'Antoine.

En 1957 la mission s'installe à Dolbel. Si la scolarisation a vidé les communautés locales de nombreux jeunes, en positif elle a semé une diaspora bien vivante dans tout le Niger, surtout à Niamey.

Actuellement école et dispensaire ont été remis au gouvernement.

Les songhay avaient quitté Gao par refus de l'Islamisation (d'où le nom de Kodo, païen) ; mais maintenant on ne voit plus beaucoup de trace de la religion des ancêtres, le peuple est massivement musulman. Les groupes chrétiens ne se développent pas, cela malgré la foi profonde d'authentiques Songay. Il y a là un témoignage vivant dressé devant tout le peuple.

Activités

Les Pères assurent l'animation des communautés, l'Eucharistie la liturgie et la vie sacramentelle ainsi que la catéchèse des enfants et des adultes.

Les catéchistes villageois participent à cette activité missionnaire. Ils sont aussi en première ligne de la présence au cœur du peuple, là où se fait le combat pour le développement, la promotion humaine, que ce soit dans le domaine de la santé, de l'agriculture-élévage, de la promotion des femmes, etc...

La visée de notre pastorale : œuvrer pour que les groupes chrétiens soient fermes dans leur foi et puissent l'affirmer dans leur milieu. En même temps agir de sorte que tout le peuple environnant se sente aimé et traité à égalité avec les chrétiens.

Engagement

Lutte avec toute la population pour la survie alimentaire (banque céréalière, coopération). Avec le B.A.L.D. aménagement du Goria à Fantio, soutien aux jardiniers. Aménagement du domaine à Dolbel avec des expériences-témoins de lutte anti-érosion, retenue des eaux, reboisement.

Mouvements et Groupes

Groupes de femmes à Dolbel - Borobon et Fantio rattachés à l'association des femmes catholiques du Niger.

Groupe de chapelet à Dolbel les dimanches après-midi.

Horaires de messes

En semaine
Eglise de Dolbel à 7h

Dimanche
Eglise de Fantio à 8h
Eglise de Dolbel à 8h
Chapelle de Téra Prière à 9h.


 
RocketTheme Joomla Templates