TCHIROZERINE - Paroisse Saint Jean-Batiste PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

TCHIROZERINE - Paroisse Saint Jean-Batiste

1003 Tchirozérine B.P. 50
Tel : 44 04 06

Date de création: 31août 1961

Par la route, Tchirozérine est à 73 km d'Agadez. Tchirozérine, c'est d'abord une vallée (les premiers contreforts de l'Aïr. Le nom signifie "les petites rivières". La population est composée de jardiniers et d'éleveurs. Tchirozérine, c'est aussi maintenant une petite ville où se rencontrent toutes les ethnies.

En 1979, a commencé l'exploitation d'une mine de charbon qui alimente une centrale électrique de 30 mégawatts. Les villes d'Agadez, Arlit, Akokan et Tchirozérine en reçoivent leur électricité. En 1985, on implante la Sous-Préfecture et tous ses services.

La langue des Touaregs est le tamajaq et l'écriture le tifinagh. Dans la villes qu'on appelle maintenant "Tchiro" et dans la cité Sonichar, la langue dominante est le haoussa. Ici, tout le monde est musulman.

L'ensemble de la population décrite se situe autour de 15 000 habitants. L'arrondissement s'étend aux villes d'In Gall, Aderbissinat, Tabelot et El Mekki. On estime sa population à 130 000 habitants.

En 1961, le Père Jean Ploussard, dit Yakhia, a planté sa tente sur les bords du Kori de Tchirozérine. En créant la mission chez les Touaregs, il voulait à la fois vivre le témoignage évangélique par une présence d'amitié selon la spiritualité de Frère Charles (P. de Foucauld) et aussi concrétiser ce témoignage par des activités de développement.

Depuis 40 ans, de nombreux Pères, Sœurs et laïcs missionnaires se sont succédé et ont mis dans leur vie cette ligne missionnaire: le temps de Nazareth et l' accompagnement des gens vers un progrès humain et spirituel.

La communauté chrétienne compte une trentaine de fidèles qui travaillent dans le sphère de la société minière.

Depuis le commencement, la mission a une école internat pour les enfants des nomades. Cette école est très réputée. De même une dispensaire couvre un rayon de 40 km et plus. Les actions de développement très diversifiées sont menées en liaison très étroite avec des coopératives: construction des puits, achats d'animaux, bêtes d'exhaure, bêtes d'embouche, reboisement, travaux anti- érosifs pour l'environnement, etc... Suivi des groupements des femmes artisanes en vannerie, plantation des palmiers, moulin collectif, alphabétisation, boutique de mil.

Il y a aussi une bibliothèque à la maison.

catéchèse le mercredi et le samedi
Groupe de prière le vendredi soir, dans les familles.

Horraires des messes

Fin semaine à 18h 30
le Dimanche à 8h 30

 
RocketTheme Joomla Templates