Mgr Michel Cartatéguy ordonne l'abbé Dominique Souley Albarka PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

ordiL'Archevêque de Niamey, Mgr Michel Cartatéguy a ordonné samedi dernier dans la Cathédrale de Niamey, l'abbé Dominique Souley Albarka, prêtre. Comme il est de tradition, chaque année, un ou plusieurs nouveaux prêtres sont ordonnés et prennent fonction dans l'archidiocèse. Ce sont des jeunes nigériens qui choisissent librement cette mission du Christ.

 

Dans son homélie, l'Archevêque de Niamey, a précisé que le Christ a voulu communiquer son Unique Sacerdoce à des hommes ordinaires comme nous le sommes et comme l'est notre frère Dominique. « Le Concile Vatican II parlant du sacrement de l'ordre réaffirmait que  ‘'par l'onction de l'Esprit-Saint le prêtre est marqué par un caractère spécial et qu'il est ainsi configuré au Christ-Prêtre afin de le rendre capable d'agir au nom du Christ-Tête en personne''», a continué Mgr Michel Cartatéguy

Selon l'Archevêque, Dominique n'a pas pris l'initiative par lui-même d'être prêtre. Certes, il a entendu l'appel à le devenir mais sa réponse a été confirmée par l'Eglise qui aujourd'hui l'appelle à devenir prêtre. Reprenant l'évangile du bon berger, Mgr Michel Cartatéguy indique que Jésus se présente comme le vrai berger. Un berger à la fois qui veille sur les brebis et qui les protège dans l'enclos et celui qui les fait sortir de l'enclos pour les conduire  à la recherche de nourriture en saison sèche et vers les verts pâturages en saison hivernale.

S'adressant au prêtre Dominique Souley, l'Archevêque de Niamey, lui dit qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime. Et si Dominique Souley veux ressembler au vrai pasteur qu'est le Christ, il lui a précisé les différentes actions à faire. Pour l'Archevêque, ce n'est pas un programme, c'est une offrande et même un sacrifice du jeune prêtre.  

« Dominique a trouvé lui-même la réponse dans les conseils que Paul donnait à ses frères qui avaient un ministère dans les premières communautés chrétiennes et que nous avons lu tout à l'heure en deuxième lecture : « Fils bien aimé, sois pour les croyants un modèle par ta façon de parler et de vivre, par ton amour et ta foi, par la pureté de ta vie. » Voilà des conseils clairs, simples, directs, sans ambigüité. Sois un modèle. On ne te demande pas si tu as obtenu de grands diplômes théologiques au Séminaire mais on te demande d'être un exemple parfait. Fidèle en tout, chaste en amour, persévérant dans la conduite, vrai dans l'enseignement....en ne négligeant le don de Dieu qui est en toi » a-t-il dit. Le Père Dominique Souley Albarka a été nommé Vicaire à la paroisse St Jean Marie Vianney de Gaya. Son Archevêque, Mgr Michel Cartatéguy lui précise que là-bas, personne ne le connaît et qu'il ne connaît personne.

« Dès ton arrivée on te testera, on te regardera, on surveillera tes fréquentations et les lieux de tes fréquentations, on scrutera tes faits et gestes, on t'écoutera avec peut-être bienveillance mais aussi avec un sens critique pour voir si ce que tu dis, ce que tu prêches est en conformité avec ta vie de tous les jours. On te tendra aussi peut-être des pièges pour connaître tes faiblesses. Dis à tous par l'exemplarité de ta vie que tu ne négliges le don de Dieu qui est en toi. Certes les tam-tams seront là pour t'accueillir mais ils se tairont pour laisser place à l'ordinaire de tous les jours. C'est dans cet ordinaire que tu devras être un modèle et un exemple et tu le seras si tu es un homme de prière. Le prêtre est né de la prière. Avant de choisir ses Apôtres Jésus a prié et il a prié toute la nuit. Plus c'est important, plus il prie. C'est dans le cœur à cœur avec Jésus, dans ce buisson ardent de la prière que le prêtre doit se laisser pénétrer par son Dieu qui est un feu dévorant » a dit Mgr Michel Cartatéguy.

 
RocketTheme Joomla Templates