Des dignitaires musulmans chez l'Archevêque de Niamey PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

mgr_kiotaL'Islam et le Christianisme ne sont pas des chemins parallèles parce que les parallèles ne se rencontrent jamais. Alors que nous, nous nous croisons tous le temps. Ces propos sont de l'Archevêque de Niamey, Mgr Michel Cartatéguy alors qu'il recevait une délégation de dignitaires musulmans venue de Kiota pour présenter, à lui et à toute la communauté chrétienne, les vœux à l'occasion de la fête de la nativité. C'était le 31 janvier 2011.

Après avoir rappelé aux invités qu'au Niger, nous vivons des relations d'amitié et de fraternité, Mgr Michel a déploré les évènements malheureux qui se sont déroulés au Nigéria le jour de Noel. Il a partagé avec ses hôtes les fruits de sa visite à Abuja au Nigeria, avec le Ministre des affaires étrangères et le président de l'Association Islamique du Niger. « Nous sommes allés dire au président et au peuple du Nigeria, la compassion et la solidarité de tous les nigériens suite à ces évènements » a ajouté l'Archevêque. Le prélat a dit que l'expérience de la vie fraternelle entre les religions au Niger est une richesse. Cette richesse doit être entretenue.

Au sortir de l'entretien avec l'Archevêque, Barham Cheik Aboubacar Hâchim   a dit que la délégation qu'il a conduite est venue  au nom du Kalife et au nom de toute la communauté Tidjane pour présenter aux chrétiens les vœux à l'occasion de la fête de Noel. Il a précisé que depuis toujours, les chrétiens travaillent avec les musulmans, et les rapports entre eux sont empreints de cordialité et de respect. Nous sommes tous des artisans de la paix.

En rapport avec les évènements du Nigeria, Barham Cheik a dit que ce qui s'est déroulé là bas interpelle tout le monde. « Quand la case de ton voisin brule, tu mets de l'eau sur la tienne. Nous suivons au jour le jour ce qui se passe chez nos voisins du Nigeria et nous avons peur que cette situation s'installe chez nous. Nous remarquons qu'il y a des gens qui cherchent à mettre de l'huile sur le feu. Nous précisons que ce n'est pas une vision de l'Islam. Dieu est miséricorde. L'Islam est miséricorde et je ne vois pas pourquoi il faut semer la haine et la discorde » a affirmé le responsable de la délégation.

 
RocketTheme Joomla Templates