Nouvelles du Niger de Janvier 2012 PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

nouvellesURGENCE POUR L'ECOLE NIGERIENNE. Cri d'alarme du Premier Ministre Brigi Rafini. Les enfants entrés dans le primaire en 2003 étaient au nombre de 980.000. Ils sont à la rentrée 2011, le double, soit 1.910.000. Bel effort. mais le matériel ne suit pas : pas assez de salles de classe, de tables-bancs, de tableaux et pas assez d'enseignants. Un signe : il y avait en 2003, 7500 classes paillottes, il y en a aujourd'hui 41.000. Une table banc sert en moyenne à 5 élèves. Les enseignants se sont mis en grève, et ils ont obtenu en partie satisfaction, au moins pour les arriérés de salaires et une petite augmentation des indemnités. Au niveau du Collège, la situation est la même. Une des raisons de ces dysfonctionnements, une démographie galopante : chaque année, il y a 700.000 nigériens en plus. (augmentation de 3% par an.)  (la Roue de l'Histoire 7.12.2012).

 

FELICITATIONS A MADAME FATIMATA BAZEYE SALIFOU ET AU GENERAL SALOU DJIBO. Présidente du Conseil Constitutionnel du Niger, elle a été choisie ‘personnalité africaine' de l'année 2011. Elle le mérite. Quand l'ex président Tandja a voulu prolonger son pouvoir, elle a préféré être destituée sèchement plutôt que de donner son assentiment à ces manoeuvres anticonstitutionnelles.  Le Général Salou Djibo a été élevé à la dignité de Commandeur de la Légion d'Honneur par le Président Sarkozy

BOKO HARAM ET LES CHRETIENS ASSASSINES : Le jour de Noel, cette secte extrêmement violente a assassiné 50 chrétiens dans le Nord Nigeria au sortir de la messe de la nuit et détruit une église. Et depuis cette date. Le président du Nigeria qualifie cette organisation de «cancer», plus difficile à  guérir que la guerre du Biafra des années 1970, surtout que Boko Haram s'infiltre dans les plus hauts services de l'Etat Nigérian. (justice, finances et même police et armée). Les services de sécurité des deux pays (Niger et Nigéria) travaillent ensemble, car des membres de Boko Haram sont présents dans différentes villes du Niger. Ils ont donné un ultimatum aux chrétiens de quitter  le Nord Nigéria, dont ils sont pourtant natifs, pour faire de cette région une République Islamique pure et dure. Pas de réaction de condamnation du Président de l'Union Africaine : consternant ! Les musulmans de France ont exprimé leur réprobation. Les responsables chrétiens demandent à leurs fidèles de rester. Mais peut-on résister à une telle menace ? Sens de ces mots : Boko Haram : proscrire tous les livres (book et Haram : proscrire) symboles de l'Occident et ne garder que le Coran. Le Niger est pris entre deux feux : AQMI au Nord (Al Quaïda au Maghreb Islamique.) et Boko Haram au Sud.

ACCROCHAGE ENTRE DES BANDITS ET LES FORCES ARMEES NIGERIENNES. Le 4 janvier 2012, sur renseignement de l'Algérie, un accrochage a eu lieu entre une trentaine de «bandits» roulant en Toyota 4X4 et se dirigeant vers l'Algérie et l'armée nigérienne. Ils transportaient de nombreuses armes de tout calibre, des munitions, des explosifs. On compte deux morts et un blessé du côté de l'armée nigérienne. L'armée algérienne a terminé d'intercepter ces «bandits»; ils venaient sans doute de Lybie et avaient l'intention de donner ces armes aux combattants d'Aqmi. (Alquaïda au Maghreb Islamique).On remarque que la coopération entre états est payante. Des journalistes demandent même qu'une force internationale soit créée.  (Mauritanie, Niger, Mali, Algérie). 

VISITE AU NIGER DE CHRISTINE LAGARDE DIRECTRICE DU FOND MONETAIRE INTERNATIONAL. Elle a été reçue à l'Assemblée Nationale où elle a prononcé un discours devant les députés.«il est temps, a-t-elle dit, d'accorder à l'Afrique la confiance qu'elle mérite...Les investissements dans les secteurs miniers et pétroliers ouvrent les perspectives d'un avenir économique meilleur.  (Le Sahel du 22 décembre.) Le Niger a obtenu un appui budgétaire de 59 milliards cfa (89.944.920 euros).

LE PRESIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU DECIDE A LUTTER CONTRE L'IMPUNITE ET LA CORRUPTION. A l'occasion de la Fête de la République du 18 décembre (53ème anniversaire de l'Indépendance), il a réaffirmé sa détermination de mettre de l'ordre dans les finances publiques et de n'accepter aucun détournement d'argent. C'est pourquoi le Président se dit favorable à la levée de l'immunité parlementaire de tous les députés indélicats. Dès maintenant, 8 députés vont devoir se soumettre à cette procédure. Pour cela, il faut le 2/3 des voix des parlementaires,  soit 75 voix sur 113.  Il n'est pas assuré que ce nombre soit obtenu et que l'immunité soit levée. De plus, on se dirige vers le procès en justice de l'ex président Tandja pour avoir voulu rester illégalement au pouvoir. 

LE MINISTERE DE LA JUSTICE PART EN FUMEE : Dans le nuit du 3 au 4 janvier, un incendie se déclare au ministère de la justice. Dans l'étage des archives. Le Ministre de la Justice, Marou Amadou déclare : «c'est 60 ans d'histoire de la justice qui viennent de partir en fumée.» Sans doute, les commanditaires de ce crime croyaient détruire les dossiers des parlementaires mis en cause pour corruption ou tout simplement se venger.  Le ministre Marou Adamou a affirmé  que ces dossiers sont en lieu sûr. En ce moment, des experts français travaillent sur place pour déterminer les causes de l'incendie et comment il s'est propagé. En tout cas, ll est certain qu'il n'est pas accidentel.  Cet événement durcit la détermination du Ministre à traiter ces dossiers sans délai.

AREVA ET L'IMMENSE GISEMENT D'URANIUM D'IMOURAREN (à 80 km au Nord d'Agadez) Une rumeur a couru que l'entreprise française allait arrêter les investissements sur ce site. Il n'en est rien. Areva préfère toucher les gisements de Centrafrique, Gabon, Afrique du Sud, Namibie. Sur le site nigérien, le travail va se poursuivre normalement comme avant la crise. 

EN ROUTE VERS LA LYBIE ; Plus de 3500 nigériens sont déjà repartis en Lybie pour y retrouver du travail. Et le mouvement continue. 

FETES DE NOEL ET DE NOUVEL AN : UNE MAUVAISE SURPRISE : Deux ou trois jours avant la fête de Noël, des SMS ont circulé dans Niamey pour interdire aux Musulmans de participer à la fête des chrétiens et de décorer leurs maisons avec des guirlandes lumineuses, parce que c'était interdit par le Prophète Mohammed. Le mot d'ordre a été suivi et nous nous sommes aperçus qu'il manquait à la messe de la nuit environ 150 personnes par rapport aux années précédentes. 

NOTRE ARCHEVËQUE, MGR CARTATEGUY, ABORDE DANS SON HOMELIE DE NOËL, DES SUJETS TRES SENSIBLES. Dans son homélie, radiodiffusée et télévisée en direct par les chaines publiques sur l'ensemble du territoire,  notre archevêque a parlé de l'espérance. «Noël, c'est le jour où Dieu comble l'attente des pauvres oubliés, des petits méprisés, des blessés de la vie, des exclus rejetés. Noël, c'est le jour où ils retrouvent un visage humain. Noël, c'est le jour où ils sont élevés au moment même où les puissants sont renversés de leur trône. En Jésus, l'espérance prend chair... N'éteignez pas l'espérance, disait Benoit 16 aux gouvernants du Bénin, lors de son dernier voyage...Il n'est pas normal que la pauvreté soit engendrée par une corruption qui aurait tendance à se légaliser et à se normaliser dans les consciences.... chaque fois que le religieux s'enferme dans un fondamentalisme primaire et sectaire, la religion éteint l'espérance qui s'enflamme au coeur de chaque croyant.» L'évêque a présenté ses voeux de joyeuse fête de Noël et de bonne et heureuse année à toutes les populations du Niger. 

UNE BONNE SURPRISE: Le Président du Niger Mahamadou Issoufou a invité l'Archevêque de Niamey à Abuja, capitale du Nigeria, pour présenter ses sentiments de solidarité et de compassion au Chef de l'Etat Nigerian pour les massacres des chrétiens qui ont eu lieu la nuit de Noel.

DES MUSULMANS TRES BIENVEILLANTS.  Il existe à Kiota, à100 km. à l'est de Niamey un centre spirituel animé par des membres de la Confrérie Musulmane des Tidjanes.(tendance mystique) A certains jours, il peut regrouper des milliers de personnes. J'y suis allé plusieurs fois quand j'avais la responsabilité épiscopale. Les liens se sont renforcés avec le nouvel Archevêque. A l'occasion du nouvel an, ils sont venus présenter leurs voeux de bonne et heureuse année. à tous les membres de la Mission Catholique. Ils viennent de produire un texte courageux dénonçant la violence verbale que certains groupes, comme ISALA essaient de développer contre eux et dans la communauté musulmane du Niger. Les radios et télévisions publiques ont cité ce texte. il faut «interdire tout usage séditieux de la video et des SMS pour porter atteinte à d'honnêtes citoyens au nom de la religion : interdire toute attaque gratuite au nom d'une quelconque religion à l'encontre des individus et des groupes ; sanctionner sévèrement la diffusion des prêches et messages incendiaires et leur commercialisation sous toutes leurs formes». 

ATTAQUE D'UN POSTE MILITAIRE MALIEN A MENAKA (le 18 janvier). Ville importante du Mali très proche de la frontière du Niger. Des rebelles touaregs ont attaqué le poste militaire de la ville. Ils viennent de renouveler de telles opérations dans deux nouvelles villes .Il y aurait plusieurs dizaines de morts et de blessès dans les deux camps. Beaucoup de Toyotas 4x4 détruites (RFI 21.01.2012) Le Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA) exige des négociations sous contrôle international, pour obtenir l'indépendance du Nord Mali, première étape en vue de créer un Etat Sahélien  Touareg. Ce pays est considéré comme un mauvais «élève» dans la lutte contre Aqmi. Il serait même complice (l'enquêteur du 18 Janvier). Beaucoup de hauts cadres de l'Etat, et d'abord le Président Amadou Toumani Touré, Chef de l'Etat, s'intéressent davantage au trafic de la cocaïne qu'ils font partir vers l'Europe. C'est sans doute une des raisons de leur manque d'ardeur dans la lutte contre Aqmi.

LES ISLAMISTES DE BOKO HARAM CONTINUENT D'ASSASSINER. 20 janvier, 200 morts dans la Mégalopole de Kano (5 millions d'habitants). au Nord du Nigeria (170 millions d'habitants) Ils s'en sont pris aux services publics : police, renseignements, et immigration.  D'innombrables blessés. Dimanche 22 janvier, à l'explosif, ils détruisent deux églises à Bauchi (Nord Est) une catholique et une évangélique.  Noter que les chrétiens du nord sont natifs de cette région. 

LE POINT SUR LA SITUATION ALIMENTAIRE AU NIGER (Le Sahel 20 janvier 2012). Environ 1.320.000 personnes sont dans une insécurité alimentaire sévère. 4 millions en situation d'insécurité modérée.  3 millions dans une situation à risque. Il manque 10.000.000 de tonnes de fourrage sec. Plan pour lutter contre les difficultés alimentaires : cultures irriguées, appui à la campagne pastorale, activités génératrices de revenus (nourriture contre travail) et reconstitution du stock national de sécurité. 100 milliards de cfa seront consacrés à la réalisation de ce plan (plus une aide internationale de  plusieurs dizaines millions de dollars ou d'euros).

Avec nos salutations et notre amitié et notre prière. 

                                                                                        

 
RocketTheme Joomla Templates